Fado à Lisbonne

Le fado, chant généralement accompagné par des instruments à cordes, est un genre musical typiquement portugais.

Maria Severa Onofriana (1820 -1846), également connue comme "Severa" est considérée comme la chanteuse créatrice du fado.  Sa mère, Ana Gertrudes, était propriétaire d'une taverne dans le quartier de la Mouraria et était surnommée « A Barbuda » (La Barbue) en raison de la barbe qu'elle portait. Severa eut plusieurs amants célèbres, dont le Comte de Vimioso. Elle mourut de la tuberculose et fut enterrée au cimetière de São João dans une fosse commune.

Le fado, du latin « fatum », le destin, habite tous les soirs les Casas de Fado des vieux quartiers lisboètes. Il a été déclarée par l'UNESCO patrimoine culturel immatériel de l'Humanité en 2011:

"Le fado est désormais sur le patrimoine immatériel de l'humanité. L'application de ce genre musical portugais a été confirmé lors du Comité intergouvernemental VI de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture.L'UNESCO distingue la tradition du fado comme une expression de l'identité et la culture du pays (...)"

La maison de fado A Parreirinha de Alfama, de propriété de la célèbre chanteuse de fado menor Argentina Santos,  est un bon rapport qualité/prix, contrairement à d'autres adresses "attrape-touristes". C'est une bonne adresse pour une agréable soirée au son du fado, avec plusieurs interprètes pendant le dîner et cuisine traditionnelle, à condition d'avoir réservé. Dans le Parreirinha de Alfama ne se produisent que de grands noms du fado. Entendre Argentina  Santos chanter c'est unique, mais cette dame de 90 ans ne chante que lorsqu'elle en a envie. 

Notre sélection est basée purement sur notre expérience et notre jugement. Les établissements listés n'ont rien payé pour apparaitre dans nos pages.

A Parreirinha de Alfama
Beco do Espírito Santo 1 
Lisboa
Tél: +351 218 868 209

Agrandir le plan