Alfama



Alfama, Lisbonne


Au Moyen Age, les habitants riches de Alfama se sont déplacés vers l'ouest par peur des tremblements de terre, laissant le quartier aux pêcheurs et aux pauvres. Les bâtiments de Alfama ont résisté au tremblement de terre de 1755. Bien qu'il n'existe plus de maisons mauresques, le quartier conserve une partie de l'atmosphère, la médina avec ses rues étroites, des escaliers et des vêtements à sécher sur les fenêtres. La vie évolue autour des petites épiceries, des tavernes et des maisons de fado.

La raison d’être du nom Alfama (de l'arabe Al Hammam) est confirmée par la carte géologique de la municipalité de Lisbonne, qui montre un groupe de sources thermales associés à une faille géologique qui coupe des couches du Miocène. Pendant des siècles, ces eaux ont été canalisées afin de nourrir trois fontaines: Chafariz de El-Rei (la fontaine du roi), Chafariz de Dentro et Chafariz da Praia. Ce dernier n'existe plus, il a été démonté.

C'est un quartier fascinant à n'importe quelle heure de la journée, et qui devient très animé le soir. Comme les rues sont raides et avec de nombreux escaliers, il est préférable de commencer la visite par le haut: descendre la Rua do Barão jusqu’à l'église de Sao Joao Batista, puis continuer à marcher jusqu’à à l'Eglise de Sao Miguel. Une promenade à travers le dédale des rues étroites révèle des coins pittoresques et de nombreuses églises anciennes, ainsi que des vues panoramiques. Les principaux monuments d’Alfama sont la Sé (cathédrale), le Musée du Fado, l'église de São Miguel et de Santo Estêvão.

à voir:

Miradouro (belvédère) de Santa Luzia
Sé (cathédrale) de Lisbonne
Musée du Fado


Comments